Nature & environnement

Ilot de sénescence

 

Généralités sur la biodiversité en forêt

La forêt est un environnement très important pour la biodiversité. Elle offre un habitat pour de multiples espèces forestières prioritaires au niveau national, principalement celles qui dépendent du bois mort (espèces saproxyliques).

Toutefois, un appauvrissement de la biodiversité est à constater dans nos forêts par manque de structures diversifiées, de vieux arbres et surtout de bois mort. Afin de protéger ces cycles naturels, la confédération et les cantons ont défini plusieurs objectifs. On retient notamment la valorisation des milieux naturels prioritaires avec pour but d'obtenir 10% de la surface forestière suisse en réserve dont 5% en réserve totale et 5% en réserve particulière d'ici à 2030.

Cependant, leur taille minimale est fixée à 20 ha, ce qui réduit considérablement le nombre de zones potentielles. Pour les rares surfaces ayant ce statut, elles se trouvent souvent relativement loin les une des autres. Deux concepts ont été créés pour résoudre ce problème et ainsi faciliter la dispersion des individus : les îlots de sénescence et les arbres-habitat.

 

Quelques définitions

Qu'est-ce qu'un îlot de sénescence?

Un îlot de sénescence est une surface forestière sur laquelle les arbres peuvent accomplir leur cycle de vie naturel entier jusqu'à leur effondrement et décomposition complète. On considères les îlots comme des micros réserves forestières naturelles caractérisées par une forte densité de gros bois et de bois mort sur pied ou au sol. Ils sont créés dans le but de favoriser les espèces dépendantes ces milieux particuliers.

Pour permettre cela, le propriétaire s'engage à renoncer à toute exploitation pour une durée de 50 ans ou au minimum 25 ans (avec clause de reconduction). En contrepartie, une aide financière lui est versé en guise de dédommagement pour compenser la perte de rendement de sa forêt. Ces forêts doivent tout de même répondre à plusieurs critères (surface, quantité de bois mort, etc.) pour être validées en tant qu'îlot de sénescence.

Qu'est-ce qu'un arbre-habitat?

Un arbre n'est pas seulement une usine de production de bois, c'est également un milieu vital pour une multitude d'espèces vivantes. En général, la récolte du bois s'effectue au tiers, voire à la moitié de la vie d'un arbre (en moyenne 120 ans). Il est rare qu'un arbre puisse disparaître de mort naturelle. Ils sont particulièrement importants comme relais entre les îlots de sénescence car ils facilitent l'échange d'individus entre populations.


Exemple de réseau écologique forestier

 
 

Ilot de sénescence aux Communs de l'Hongrin

 
Situation
Territoire communal : Ormont-DessousPropriétaire : Ormont-Dessous
Lieu-dit : Les Communs de l'HongrinAltitude : 1500-1600m
Station : Sapinière à Prêle => Sol humideExposition : Sud-Ouest
Topographie : Terrain en pente (40-65%)
 
 
Informations
Surface totale : 2.8 ha
Volume de bois :652 m3/ha
Surface terrière :57 m2/ha
Diamètre dominant :56 cm
Volume de bois mort :35.8 m3/ha
 
Récolte de données

Un inventaire intégral a été fait sur l'ensemble de la surface. Grâce à ces relevés, on peut définir l'état actuel des arbres qui s'y trouvent (nombre et volume). Cela permet de contrôler si les exigences nécessaires à la mise en place d'un îlot de sénescence sont atteintes. Ces données serviront également comme base d'étude pour observer l'évolution naturelle de la forêt au fil du temps.

Les résultats obtenus sont représentés sur le graphique ci-dessous.
 
 

Quelques photos

 
Cet épicéa présente des structures favorables aux insectes saproxyliques et au cortège
d'espèces qui s'en nourrit.


 
 
Les arbres versés offrent des habitats propices à une multitude d'espèces dépendantes de bois mort. Ils jouent également un rôle majeur dans la régénération naturelle en forêt de montagne.


 
 
L'exploitation d'anciens chablis (arbres bostrychés) offrent, de façon temporaire, une zone de bois mort intéressante pour les champignons saprophytes. Ces ouvertures ont également un effet positif sur la forêt car elles permettent de favoriser le développement des jeunes arbres grâce à l'apport de lumière au sol.